Home Manifeste

Manifeste

LE MANIFESTE DU MOUTON

Le collectif du Mouton Numérique s’est constitué autour de la croyance partagée que, au-delà de sa myriade de 0 et 1 et de ses effets de buzz, le numérique est ce qu’on appelle en sciences humaines un « fait social total ».

Pour le dire autrement : aucun domaine de la société n’échappe au numérique. Que ce soit dans nos rapports sociaux, économiques ou politiques, mais aussi dans la sphère juridique ou de l’intime, le numérique s’immisce toujours plus insidieusement dans la vie de chacun, même de ceux qui en sont exclus.

Bien que les pratiques, les savoirs et les accès diffèrent d’une personne à l’autre, nous nous positionnons tous, et au quotidien, par rapport à lui, consciemment ou non. Le numérique a modifié notre rapport au temps, accentuant, de fait, les phénomènes de rationalisation et d’individualisation de la Modernité florissante, faisant même renaître pour certains la flamme d’un sacré qui semblait avoir disparu de notre société désormais sécularisée.

Si le numérique structure de bien des manières la société dans laquelle nous vivons et tend à participer aux fondations de celle de demain, le Mouton Numérique veut en connaître les tenants et les aboutissants.

Nous croyons à l’apport des sciences humaines et de leur regard critique pour en saisir les enjeux et les bouleversements et pouvoir proposer des réponses citoyennes et viables à long terme. Nous croyons que c’est par le dialogue et la rencontre des différents acteurs qui font et pensent la société que nous réussirons à garder la main sur ces mutations et à produire de nouveaux imaginaires capables d’éclairer cette société qui innove.

Les cinq pattes du Mouton Numérique

1/ Un Mouton vaut mieux que deux tu l'auras.

Pourquoi attendre demain une présupposée prise de conscience généralisée, quand on peut dès aujourd’hui travailler à son élaboration ? C’est sur cette croyance que le Mouton a décidé de sortir de son enclos aujourd’hui et non demain, car il n’y a pas de grand changement, sans quelques valeurs sûres et petites actions préalables.

2/ L'herbe n'est pas toujours moins verte ici qu'ailleurs : c'est au Mouton qu'il revient de verdir son pré.

Il est toujours plus aisé de regarder et d’envier la situation d’autrui sans pourtant en connaître toutes les caractéristiques. Loin de s’apitoyer de son sort, le Mouton croit dur comme fer que certaines choses peuvent être changées si elles sont examinées et circonscrites avec soin. C’est en portant un regard critique sur notre propre herbe et celle de son voisin que nous pourrons apporter de réelles réponses constructives aux problèmes que pose le numérique.

3/ Quand le numérique rêve de Moutons androïdes, les Moutons se forgent un humanisme numérique.

S’il peut arriver aux Androïdes de rêver de Moutons électriques, nous soupçonnons les magnats du numérique de rêver d’un monde hybride, où l’homme ne ferait qu’un avec sa machine, au point d’en oublier son existence. Contre cela, nous espérons, grâce à nos débats, conserver un certain recul sur la situation et proposer de nouveaux imaginaires pouvant répondre durablement aux enjeux de notre société du presque-tout-numérique.

4/ Une science sans Mouton n'est que ruine du troupeau.

Nous pensons qu’il faut éviter toute sacralisation de la technique et des avancées de la science. Chaque innovation apparaît dans un environnement précis qui la modèle. C’est en interrogeant ces différentes modalités dans nos débats, que nous comptons prendre un recul suffisant pour recontextualiser les différents outils numériques et sortir de tout aveuglement de masse.

5/ C'est à coups de moutoneries que l'on devient Mouton. Alors, moutonons, moutonons !

Apporter des solutions pratiques et concrètes aux problèmes soulevés par le numérique n’est pas une faculté qui tombe du ciel. C’est à force d’exercer son regard critique tout en restant à l’écoute de ce qui se fait et se pense dans la société que nous espérons forger les armes nécessaires à la société demain. Alors, n’hésitez plus, participez-vous aussi à nos débats et joignez votre voix aux Moutons !